Comment peut-on avancer ?

The Work est mis en mot par les livres de Byron Katie, notament « Aimer ce qui est » et « la fin de la souffrance ». Si un psychothérapeute l’aborde, il peut choisir de développer la dynamique : «arrêter de se battre contre soi-même», et, ainsi que le disent si bien mes amis tibétains: toutes nos émotions sont liées à notre nature profonde lumineuse, d’éveil à une bienveillance naturelle, … et pour commencer à ce que je peux être sans mes croyances limitantes sur moi-même. Par exemple, la pensée: je me sens vidée quand mon compagnon ne m’écoute pas » va elle-même entretenir un fonctionnement « être vidée ». Nous travaillons sur ce qui pose problème de façon concrète (un autre exemple: mes voisins font trop de bruit), et le ramenons aux réseaux de croyances sur soi qui y est associé (par exemple : « alors, je m’énerve et me referme ») et évoluons avec et par-delà tout cela. Se laisser surprendre… par soi-même est un des « principes actifs [1] » que nous mettons en place !
Redevenir un acteur de sa vie est un autre principe actif. L’approche de la PNL, l’Analyse Transactionnelle, la Gestalt en sont bien proches, sont des « cousines » d’esprit! Ici nous nous attachons à re-sculpter les mécanismes à la base même de toute pensée, de toute croyance, sur ce qui colore notre façon de percevoir et réagir au monde, mais nous n’agissons pas sur le monde. Par exemple « les voisins feront peut être toujours du bruit », cependant ma façon de le vivre sera différente, par le processus actif des croyances annexes me limitant seront défaites, et… il se peut que « mon petit doigt » se remette à me parler via ce que je pourrais dire justement aux voisins, qui ressentiront aussi « que quelque chose bouge ». En tout cas, la dynamique propose d’autres scénarios que les plus habituels, de sortir des impasses restrictives. Je dois avouer qu’une énergie psychique et physique se dégage de façon assez étonnante !

The Work est « phénoménologique » c’est à dire basé sur l’expérience, ce que la personne expérimente en tant que de « nouveaux possibles ». Partager puis les « activés » en groupe (ou pour soi seul si cela est désiré), cela devient son nouveau champ vibratoire..
Nous soutenons en fait la Vie, sa fonction bienveillante que nous portons tous, une intelligence peut se re-dégager dans certaines conditions et Intentions (en italique, mots importants). Il s’agit bien d’un véritable « recyclage » des émotions et situations perturbatrices en une dynamique favorisant nos choix de vie, et du sens que l’on veut bien lui donner.

Pour ne pas conclure

Pour ceux qui veulent « récupérer tout leur pouvoir » confié dans cette vie, une autre version de l’éveil !
Le but est de cheminer vers plus d’autonomie, de présence et de plaisir intérieur et relationnel : ce travail peut être associe en plus à une préparation d’activation cellulaire et d’ancrage corporel. L’être entier est mobilisé et accède énergétiquement à ses nouvelles vibrations et états de conscience. Quel plaisir !

Florence Pittolo

1- Déprogrammation de nos limites…. Réalisation de Soi.
2- Déprogrammation de nos limites – Comment se détacher de nos croyances limitantes ?