arnaquesLes arnaques envahissent de plus en plus votre quotidien que ce soit par téléphone ou internet par l’intermédiaire d’emails. Il existe désormais des outils qui peuvent vous aider à détecter si vous en êtes victimes.

Avant tout, soyez réaliste et raisonnable : ne remplissez pas un formulaire avec des données personnelles à la demande d’un inconnu ou des données bancaires à la demande d’un organisme où vous êtes susceptible d’avoir un compte : banque, EDF, CAF, FREE, SFR etc… sous prétexte que votre compte doit être mis à jour ou va être suspendu, fermé… (attention : le simple fait parfois de saisir des données, même sans avoir cliqué sur le bouton d’envoi, peut suffire à les transmettre aux malfaiteurs)

Signal arnaques : pour votre information

Pour connaitre les arnaques et ne plus se faire avoir, il existe le site Signal-Arnaques, c’est une plateforme permettant de signaler les escroqueries (sur le téléphone ou par emails) qui sévissent en ce moment afin de permettre aux internautes de les éviter.

Pour découvrir si l’appel ou le mail que vous avez reçu est frauduleux, il suffit tout simplement d’entrer l’adresse ou le numéro de téléphone dans une barre de recherche prévue par le site. Un guide mis en ligne apporte également des détails sur les différentes arnaques et donne quelques conseils, par exemple pour savoir si un e-mail est une arnaque ou non.

Signal spam pour votre information et agir

Un spam est un simple message marketing que vous jugez abusif ou un message qui peut aussi avoir une menace réelle : tentative de récupération de vos données personnelles et/ou bancaires ; arnaque dont l’expéditeur aurait emprunté l’identité de l’une de vos connaissance…

Si tel est le cas, signalez-le immédiatement à signal-spam. Grâce à ces signalements, Signal Spam peut redistribuer une information utile et enrichie qui alimente la connaissance du phénomène et permet aux acteurs les mieux placés d’agir en conséquence pour en identifier les auteurs et agir le plus efficacement possible afin de lutter contre les abus de la prospection commerciale tout autant que le cybercrime.

Une nouvelle forme d’arnaque par téléphone

Une arnaque qui se développe outre-Atlantique pourrait arriver rapidement en Europe. La méthode est pour le moins étonnante et peut rapidement vous faire perdre de l’argent.

Il faut faire preuve de la plus grande vigilance.

Mais en quoi consiste au juste cette escroquerie ? Il s’agit pour des malfaiteurs de vous appeler avec un numéro semblant provenir de la même région que vous. Au bout du fil, l’escroc va immédiatement vous demander « Tu m’entends ? ». Et c’est là que le piège se referme.

Ne pas répondre par « oui » 

En répondant « oui », la victime ne le sait pas encore mais sa voix est enregistrée. Un son qui peut ensuite être utilisé par les malfaiteurs pour des paiements par téléphone. « Les escrocs peuvent aussi poser d’autres questions qui appellent à une réponse affirmative, courte », précise le site d’information  Oh My Mag.

A l’heure où les banques et commerces développent de plus en plus le paiement par reconnaissance vocale, avec l’utilisation de phrases types qui permettent de valider des transactions, commencez toujours votre discussion, pour éviter au maximum les risques d’une escroquerie, en vous renseignant sur votre interlocuteur. Par exemple par un « Qui est-ce ? » ou « A qui ai-je l’honneur ? ». Des formules courtoises qui fonctionneront bien si la personne au bout du fil est sérieuse.

Le site de l’état

Même la fonction publique a ouvert un site afin de vous apporter de l’information concernant les arnaques: internet-signalement.gouv.fr

Plus vous partagez ces informations moins il y aura de personnes à se faire piéger.

sortirzen le 3 février 2017