toucher 1Le sens du toucher fait partie intégrante d’un être humain heureux et en bonne santé. Mais quand une personne est malade, le toucher peut faire toute une différence.

Si vous êtes en relative bonne santé, les touchers peuvent se révéler utiles. Mais chez les personnes frêles, qui sont atteintes de certaines maladies ou qui reçoivent un traitement contre le cancer, le travail corporel mettant en jeu une pression ou une manipulation profonde, comme le massage, le shiatsu, l’acupression ou le massage craniosacral, peut être inconfortable et même aggraver leur état. Il est par conséquent important de toujours s’informer auprès de votre professionnel de la santé avant d’amorcer tout nouveau type de traitement, y compris un traitement par le toucher.

Il existe cependant des formes plus douces de traitement reposant sur le toucher, tels le Reiki et le toucher thérapeutique, qui peuvent procurer une solution plus agréable et servir d’appoint aux traitements médicaux existants.

Les bienfaits du toucher

Bien que peu d’études aient été réalisées sur  le toucher thérapeutique, les résultats rapportés par des praticiens, des professionnels de la santé et des patients laissent croire que ces traitements peuvent apporter du réconfort en :

  • brisant la solitude et en créant un sentiment de connexion;
  • soulageant la tension et en favorisant la relaxation;
  • aidant à soulager la douleur ou en modifiant la perception de la douleur;
  • aidant à gérer le stress;
  • en procurant un sentiment de bien-être.

Certaines personnes croient que ces thérapies aident à accélérer le processus de guérison ou à renforcer le système immunitaire de certains patients.

Le toucher thérapeutique : les fondements

Deux infirmières, Dolores Krieger et Dora Kunz, ont mis au point le toucher thérapeutique au début des années 70. Leur travail repose sur les techniques d’un guérisseur, qu’elles ont adaptées à la profession d’infirmière.

Le toucher thérapeutique consiste à canaliser l’énergie, mais le praticien impose ses mains à environ 5 à 15 cm du corps du patient, qui est assis ou couché. Après avoir recherché les déséquilibres énergétiques, le thérapeute dirigera sa propre énergie là où c’est nécessaire. Il peut ensuite effectuer des mouvements de balayage, par exemple, pour rééquilibrer l’énergie ou éliminer les blocages.

Une séance de toucher thérapeutique dure généralement de 10 à 20 minutes, et les patients font eux aussi état d’une sensation de bien-être et de détente.

Pour en savoir plus sur la thérapie par le toucher

Alors qu’elles étaient autrefois en marge des soins de santé traditionnels, nombre de professionnels de la santé reconnaissent aujourd’hui que ces formes de traitement constituent un ajout valable aux démarches classiques en matière de guérison. On enseigne maintenant le toucher thérapeutique dans certaines écoles de soins infirmiers au Canada. Le toucher thérapeutique est à présent offert dans des hôpitaux et centres de soins de santé afin d’améliorer la qualité de vie des patients qui sont aux prises avec une maladie grave ou qui ont subi une chirurgie.