Le miel

Substance sucrée produite par les abeilles à partir de nectar ou de miellat, le miel a de nombreuses vertus.

Le miel a toujours été reconnu comme une source de longévité, il possède un pouvoir cicatrisant en application externe et est un remède réputé contre les irritations de la gorge.
Le miel est très digeste, beaucoup plus que le sucre. Cela n’est pas étonnant, car il contient très peu de saccharose. Et comme sa digestion est très facile et rapide, l’organisme ne se fatigue quasiment pas. Non dénué d’intérêt pour les personnes constipées, le miel apporterait une action bénéfique sur la flore intestinale et aiderait à empêcher la fermentation dans votre intestin.
Comme chacun sait, le miel est traditionnellement utilisé en gargarisme pour la gorge. Il a également une action bénéfique sur la cicatrisation (brûlures et blessures) et est de plus en plus utilisé en milieu hospitalier.
Enfin, Le miel a plus généralement des propriétés anti-bactérienne, anti-anémique, anti-toxique, antiseptique, antibiotique, digestive, régénératrice, rééquilibrante, reminéralisante et anti-stress…

Les vertus nutritionnelles varient d’un type de miel à un autre, en fonction des fleurs et des plantes dont il est issu.
• Miel de tilleul : relaxant, favorise le sommeil (récupération)
• Miel de sapin : antiseptique respiratoire, anti-anémies (meilleur transport de l’oxygène dans le sang : performances augmentées)
• Miel de romarin : Cholagogue (meilleure digestion des graisses)
• Miel de fleurs de printemps : stimulant des fonctions organiques, excitant (métabolisme)
• Miel d’aubépine : contre la fatigue cardiaque, l’insomnie, la nervosité (récupération)
Pour les femmes qui souffrent de rétention d’eau (jambes lourdes), la plupart des miels sont diurétiques.
Globalement, le miel est l’aliment de vie par excellence!

Consommation

Une consommation régulière de miel (environ 35/ 40 gr par jour soit 1 kilo par mois) renforce l’organisme et aide à compenser les carences alimentaires