Le lave-linge qui tombe en panne, le petit dernier qui est malade, un dossier à rendre en urgence au boulot… quand la journée semble virer au cauchemar, il y a toujours moyen de faire face de manière positive.


1. Recette antistress : on relativise

D’abord, on dédramatise. Après tout, une mauvaise journée n’est qu’une succession de mauvais « petits » moments. On se laissera moins submerger en séparant chaque problème pour y réfléchir calmement plutôt qu’en les affrontant d’un bloc. Ensuite, prenez le temps de vous isoler au calme pour vous poser les bonnes questions : »Est-ce si grave ? Est-ce si urgent ? Comment puis-je résoudre ce souci ? » En prenant du recul, on se sent plus sereine et plus apte à trouver des solutions pour éviter de reproduire les mêmes erreurs.

2. Recette antistress : on se change les idées
Plutôt que de se consoler de nos petits malheurs en se jetant sur le chocolat (même si c’est bon pour le moral) , une cigarette ou un verre, on essaie de relâcher un peu la pression. Faire une balade, téléphoner à un proche, écouter une musique qu’on aime, sont autant de petites distractions qui aident à chasser les idées noires de son esprit, au moins pour quelques minutes. Une autre technique simple est de fermer les yeux et de repenser à un moment agréable en se concentrant. En plus de procurer une sensation de calme et de bien-être, cette démarche permet de ne pas se sentir coincée dans des états d’âme négatifs.

3. Recette antistress : on cultive l’optimisme
Pour lutter contre le sentiment que la journée est plombée d’avance, on apprend à « voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide ». En se disant : « Avec un petit effort, je vais y arriver », on a plus de chance de réussir qu’en pensant : « Ça ne va pas être possible, c’est trop difficile. » Pour cultiver l’optimisme, il est important de ne pas négliger les petits bonheurs du quotidien.
Autre astuce pour devenir naturellement optimiste : se persuader qu’on est responsable de ses réussites et que les échecs sont uniquement dus à la malchance ou au hasard. Bref, réapprendre à aimer sa vie.

4. Recette antistress : on redresse la tête
Notre façon de nous tenir en dit souvent long sur notre humeur… Quand on est déprimé, on a tendance à baisser les épaules, à regarder vers le sol et à marcher lentement.
En modifiant notre posture, on peut influencer nos émotions. On redresse la tête, on se tient droite et on regarde devant soi. On tente d’agir avec dynamisme et… on n’oublie pas de sourire, car ça fait autant de bien aux autres qu’à nous-même ! Et essayez de rire au moins une fois par jour: c’est bon pour la santé !

5. Recette antistress : on se fait une méditation
La méditation aide à gérer son stress et les situations désagréables en général. Elle vous permettra de gérer vos émotions, de retrouver une certaine sérénité et de relativisé un fois de plus ce qui vous stress. Selon Matthieu Ricard, lorsque qu’on médite au moins 20mn, plusieurs aires du cerveau liées à la bienveillance, au sentiment d’affiliation avec autrui et à l’empathie, dont l’insula et le cortex cingulaire, sont activées, provoquant des émotions positives, tandis que d’autres, comme l’amygdale, liées notamment à l’agressivité, sont désactivées. Alors, quoi de plus simple pour retrouver la zen-attitude!

Livre(s)
J’arrête de stresser ! 21 jours pour changer
Guérir le stress, l’anxiété, la dépression sans médicaments, ni psychanalyse