gbPour « vaincre » la gueule de bois (au veisalgie en terme médical)

Avec les fêtes de fin d’année, l’heure est à la folie et aux excès en tout genre. Et quand il s’agit de fête, cela rime toujours avec soirée arrosée et gueule de bois le matin.

 

Pourquoi ?

Notre foie transforme l’alcool que nous buvons en divers composés chimiques comme l’acétaldéhyde dont la transformation en acétate peut mettre plus de 24h et dont la sursaturation dans notre organisme provoque certains malaises. En réalité, le foie ne peut éliminer plus de 35ml d’alcool éthylique pur par heure, soit l’équivalent d’un verre de bière, de vin ou d’alcool.

« Ce processus d’élimination, explique « Sciences et Avenir », engage plusieurs mécanismes biologiques qui restent encore méconnus des scientifiques. L’un des effets connus et directement corrélé à la gueule de bois est la difficulté pour le cerveau à sécréter l’hormone antidiurétique (ADH), une molécule qui aide le corps à retenir l’eau et rend donc les urines plus concentrées. Moins cette hormone est sécrétée, plus l’organisme « gaspille » de l’eau pour éliminer l’alcool. C’est pourquoi l’excès d’alcool est souvent associé à un phénomène de déshydratation. » C’est aussi la raison pour laquelle nous allons plus souvent uriner.

Ce phénomène de déshydratation va s’aggraver avec la consommation d’alcool et entraîner, notamment, un déséquilibre acide/base dans notre organisme, des modifications hormonales, un déséquilibre glycémique (le taux de sucre dans notre sang) ou de certaines molécules qui vont enflammer les tissus de votre estomac (la « gastrite alcoolique »).

Si vous êtes tentés de boire de l’alcool plus que de raison. Le premier conseil est d’en limiter la consommation. Si toutefois, vous avez dépassé vos limites et avez la gueule de bois, quelques conseils

1- Supprimer la cigarette, le café bien que des études faites par des chercheurs ont montré que le café associé à un antalgique (comme l’aspirine) avait des effets bénéfiques.

2- Boire beaucoup d’eau: la consommation de 4 verres d’alcool entrainent la perte d’un litre d’eau et 2% en moins d’eau dans le corps provoque des déséquilibres importants (L’eau: voir l’article à ce sujet en cliquant ICI). L’alcool assèche l’organisme: il faut donc boire beaucoup comme:

*** plusieurs grandes tasses d’eau la plus chaude possible (sans rien d’autre, uniquement de l’eau chaude)

*** éventuellement ensuite (ou en substitution si vous ne pouvez pas avaler de l’eau chaude), plusieurs grandes tasses d’eau chaude avec du citron ou du miel (2 à 3 cuillères à café), voir aussi du kéfir (cliquez ICI pour voir l’article). Dans tous les cas, éviter de boire du jus d’orange, pamplemousse… c’est à dire des boissons acides.

3- Prendre quelques cuillerées à café de miel: bienfaits du miel

4- Soigner votre foie: c’est l’organisme le plus important du corps humain après le cerveau (en Asie, c’est l’inverse).

Le citron après une crise de foie est un bon remède de grand-mère: boire tous jours pendant une semaine un verre de jus d’un citron éventuellement mélangé avec de l’eau de source peu sucrée vous aidera à vous remettre d’aplomb ! (Voir l’article Incroyables vertus du citron congelé

5- Pratiquer des exercices physiques (exemple: faire un footing en dépassant ses limites ou zones de confort pour soutenir une respiration active génératrice de bien-être).

Zeninfos. 20 décembre 2012, mise à jour le 26 décembre 2013

Quelles sont vos « recettes »?

www.sortirzen.com

Autre(s) article(s)

Les bienfaits du kéfir