linki 2Le déploiement du compteur Linky suscite de plus en plus de questions, voire des inquiétudes. Entre les critiques sur l’installation forcée, les changements dans les contrats ou les ondes émises qui perturberaient le quotidien, il est bien difficile de s’y retrouver. Enedis, son installateur, est sous le feu des critiques et bientôt de la justice et les actions collectives se multiplient un peu partout en France.

Danger pour la santé.

La première crainte est que les ondes émises quotidiennement par le compteur pour transmettre les données de consommation alimentent les effets des ondes déjà présentes par les portables, la wifi, bluetooth, micro-ondes… et amplifient divers troubles déjà avérés: maux de tête, vertiges, malaises acouphènes, insomnies, troubles cardiaques et de mémoires, concentration… (sachant que le Centre international de recherche sur le cancer CIRC a classé les ondes des radiofréquences dans la catégorie « cancérogène possible ».

Contrôle de vos activités

La deuxième crainte est que ce compteur permettre à Enedis de connaître les habitudes de consommation des foyers?? En théorie, cela peut être aussi de collecter des données encore plus fines permettant notamment d’identifier les heures de lever et de coucher, les heures ou périodes d’absence, ou encore, sous certaines conditions, le volume d’eau chaude consommée par jour, le nombre de personnes présentes dans le logement, etc. »

Mais pourquoi ne pas imaginer aussi qu’on puisse, par exemple, selon la durée de vie de vos accessoires électriques, leur panne, dysfonctionnement.. transmettre (ou plutot « vendre ») vos coordonnées à des fournisseurs potentiels.

Un coup supplémentaire de 15€ par mois

Cette campagne de remplacement des compteurs doit permettre aux consommateurs d’éviter les erreurs de facturation, de connaître leur consommation détaillée, et ainsi, réduire leur consommation d’électricité. Dans les faits, pour l’instant, la Cour des comptes estime que « les gains que les compteurs peuvent apporter aux consommateurs sont encore insuffisants« . Pour la simple et bonne raison que même si le compteur transmet les données de consommation au fournisseur, « les moyens mis en place pour permettre à l’usager de connaître sa consommation détaillée » sont « insatisfaisants ».

Pour ce qui est du coût, la pose d’un compteur s’élève à 130 euros en moyenne selon la Cour des Comptes. Cette somme n’est pas facturée au consommateur au moment de l’installation car c’est Enedis qui avance les frais. Mais à partir de 2021, les consommateurs vont devoir lui rembourser cette avance via le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (Turpe), que l’on retrouve sur la facture.

« Vous allez payer 15 euros par an pendant 10 ans pour permettre à Enedis d’installer un compteur communicant pour lequel vous n’avez aucune contrepartie ».

Compteur LINKY: 20 tribunaux saisis par des actions.

L’ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage et de nombreux collectifs de maires ou de citoyens s’inquiètent des effets sanitaires du compteur qui engendreraient, selon certains usagers, des vertiges, des palpitations, acouphènes, des insomnies.

Face à ses interrogations, Corinne Lepage met en demeure l’Etat d’interrompre l’installation des compteurs Linky pour évaluer les effets de ces compteurs sur la santé.

Pour avoir quelques informations sur le refus du compteur, cliquez ici

De nombreux articles circulent sur la toile sur les compteurs Linky plutot dans la négativité mais vous avez l’information et c’est à chacun de se faire son opinion.

Sortirzen le 30 avril 2018

Quelques accessoires à voir ou découvrir


.
.
.
.