« Untel » pose des questions stupides … ou petit script sur « comment se détacher des croyances limitantes ».

Petit exemple d’utilisation du protocole. Il est basé sur les 5 questions ci-dessous puis sur la partie retournement que nous mettons en scène ici. Le facilitateur permet de maintenir le rythme de mise en œuvre afin de ne pas laisser le mental prendre le dussus : on n’analyse pas ici les situations ! Puis de stimuler le ressenti, d’aller chercher le maximum d’information. En aucun cas il ne propose de changer d’idée, de mot (vocabulaire alors très personnel même si paraissant incongru), ni il ne force le chemin lorsque la réponse ne vient pas. En tant que thérapeute, j’avoue qu’une habitude du face à face est importante au moins le temps que la personne intègre le protocole. Dans un groupe de développement personnel ou thérapie, des points plus difficiles seront alors éclaircis avec la personne. Si besoin est et après le protocole.

Est-ce que c’est vrai ?

Est-ce que vous pouvez absolument savoir que c’est vrai ?

Comment réagissez-vous lorsque vous avez cette pensée :
« Untel » pose des questions stupides ?

Qui seriez vous si cette pensée n’existait pas, si vous ne pouviez pas du tout avoir cette pensée « Untel » pose des questions stupides ?

Quel peut être le premier retournement de cette pensée : « Untel » pose des questions stupides ?

« Untel » ne pose PAS de questions stupides…

– donnez trois exemples spécifiques qui prouvent ce retournement.

Un autre retournement ? en utilisant les opposés.

« Untel pose des questions INTELLIGENTES…

– trois exemples … , puis un autre retournement

« Untel » DONNE des REPONSES stupides …

– trois exemples … , puis un autre retournement

Des questions stupides SONT POSEES à « Untel »…

– trois exemples … , puis un autre retournement

JE pose des questions stupides…

– trois exemples … , puis un autre retournement

Je pose des PENSEES stupides …

– trois exemples … , c’est le dernier retournement …

Et maintenant à vous de jouer :

– Avez-vous des ….. limitations que vous sentez prêtes à disparaitre et laisser la place à une vie plus … agréable et pleine de bonne surprises : je peux prendre ces situations différemment !

De nombreux courants spirituels se basent sur des questions en apparence apparemment insolvables ?

« Quel est le bruit d’une seule main qui applaudit ? »
« J’éteins la lumière, où va t-elle ? »
« Lorsqu’il n’y a plus rien à faire, que faites-vous ? »

Ce sont des Koans Zen.

The Work me permet de comprendre et EXPERIMENTER que chaque fois que nous jugeons négativement, nous faisons souffrir nous-mêmes et les autres.

Réjouissez-vous chaque fois que vous rencontrez une personne faisant preuve de stupidité car vous êtes peut-être en présence d’un authentique maître Zen !!!

Florence Pittolo

1- Déprogrammation de nos limites…. Réalisation de Soi.

3- Déprogrammation de nos limites. Comment peut-on avancer ?