printemps 1Le printemps: c’est une période de renouveau de la nature et aussi de changement pour notre organisme: sexualité, libido et moral, santé et parfois une occasion propice pour faire un grand nettoyage sur tous les plans.

La nature

Au printemps, la nature renait, les jours sont de plus en plus longs, les journées d’ensoleillement sont plus nombreuses et tout cela influe sur notre moral et comportement. Alors, faites le plein d’énergie, profitez de cette nature qui se régénère pour aller respirer le bon air des forêts, ressentir les odeurs du vert flamboyants et verdoyants des plantes, vivre des expériences avec les arbres de montée de sève (exemple: mettez-vous debout, retirez-vous chaussures, adossez-vous au tronc de l’arbre (chêne, hêtre…), et posez votre main contre le tronc, paume contre l’écorce, l’autre main se plaçant sur le plexus solaire. Effectuez plusieurs grandes respirations ventrales pendant une durée de 3 à 10 minutes.

Faites aussi le plein de lumière: l’exposition au soleil influe sur notre synthèse naturelle de vitamines D et si le soleil n’est pas suffisant, intéressez vous à la luminothérapie: vous passerez plus vite d’un état de spleen ou dépressif à des pensées positives et lumineuses.

Libido, sexualité

Si l’hiver est souvent synonyme de ralentissement côté libido, au printemps, c’est bien connu, la sève monte… Et l’été, elle explose ! On le sait tous intuitivement, mais pourquoi?

C’est d’abord grâce au soleil. Il augmente la sécrétion de testostérone, hormone du désir. Elle est efficace chez l’homme et aussi chez la femme, même à toutes petites doses pour éveiller la libido.
C’est aussi grâce à la chaleur que les gens « ouvrent » littéralement leur corps et que leur esprit devient beaucoup plus tourné vers les autres.

Plusieurs facteurs expliquent cela. D’abord, lorsque l’on a pas le moral, comme en hiver, la libido n’est pas au rendez-vous. Ensuite, « les hormones du désir féminin sont influencées par l’intensité et la quantité de lumière, alors que la testostérone masculine reste plus ou moins constante« (sources: sexologue: Bente Træen).

« La lumière agit sur le neurotransmetteur principal qui envoie des signaux aux testicules et aux ovaires, les organes sexuels », écrit aussi Lucy Vincent dans « La formule du désir ». Le cerveau reçoit alors un message de désir.

Le fait de dénuder un corps au printemps, et plus encore l’été, libère davantage d’odeurs et de phéromones, signaux érotiques très forts: le soleil donne de l’énergie, rebooste le moral, fait oublier le stress et la fatigue. Les soirées se prolongent. En terrasse, les dîners qui s’éternisent sont propices au rapprochement des corps.

Santé: combattre la fatigue du changement se saison

Cette période de renouveau est le bon moment pour réactiver notre force vitale afin de profiter pleinement de l’énergie nouvelle du printemps. Ne pas oublier de prendre les traditionnels compléments alimentaires : La gelée royale fraîche en cure à la sortie de l’hiver par cure, le ginseng, la maca, la spiruline, le guarana, l’acérola, le gojy… dont la teneur en vitamines C apportera tonus et bien-être.

Faire le ménage de printemps

Le printemps, c’est l’occasion d’un grand ménage dans sa maison, mais c’est aussi le moment de faire le ménage dans « sa tête »: faire des projets constructifs pour l’avenir, faire le tri dans ses relations, éliminer des contacts qui vous plombent, prendre de nouvelles résolutions alimentaires, hygiène, sport, pensées positives… et de prendre du temps pour Soi.

Sortirzen le 20 mars 2017

Livre(s)