femme plageQuand arrivent les beaux jours, nombreux sont celles et ceux qui se pressent sur les plages pour parfaire leur bronzage. Il agit sur le moral comme anti-dépresseur naturel: « se voir bronzé(e) » redonne le sourire et espoir sur les problèmes de la vie quotidienne.

Les effets du soleil sur le moral

C’est si bon de se faire bronzer sur la plage. Un vrai plaisir qui n’est pas seulement dû au fait que vous êtes en vacance. En effet, le bronzage contribue à la production d’endorphine par votre organisme et vous donne ainsi une sensation de bien être.

L’endorphine agit sur les neurones sensoriels et crée un sentiment d’euphorie qui peut être proche de celui de la drogue, sauf que les endorphines sont bonnes pour l’organisme.

Les bienfaits de l’endorphine

  • Réduction du stress et de l’anxiété
  • Sensation de bien-être, plaisir, calme et sérénité
  • atténuation de la douleur (action antalgique comme la morphine)
  • donne envie de dormir
  • Provoque des désirs et le sentiment amoureux

Les effets du soleil sur la santé

Chez les habitants de pays peu ensoleillés, une carence en vitamine D a été constatée en hiver. En effet, le soleil permet à notre corps de synthétiser naturellement de la vitamine D (D2 et D3). Ce sont les rayons Ultra-Violets de la lumière qui synthétisent cette vitamine à partir d’un dérivé du cholestérol présent dans l’organisme.

Il n’y a théoriquement jamais de surdosage en vitamine D lors d’une exposition au soleil, mais la vitamine D peut aussi être apportée grâce à l’alimentation. On trouve la vitamine D dans les poissons demi-gras (sardine, rouget, maquereau…), lait, beurre et fromage. En l’absence de soleil l’hiver, il est donc recommandé de manger plus de poisson.

La vitamine D donne des os plus solides et diminue le risque de fractures notamment pour les personnes âgées (hanches et vertèbres). Une carence en vitamine D peut provoquer une faiblesse physique, des douleurs musculaires ou de la fatigue.

Il faut cependant être prudent car les méfaits du soleil semblent plus nocifs encore ces dernières années du fait du changement de la couche d’ozone. (si vous avez un bon coup de soleil ou une brulure, contacter les coupeurs de feu de sortirzen)

Il est donc prudent de s’exposer raisonnablement au soleil à petites doses afin d’éviter d’agresser la peau d’autant plus que quelques minutes par jour suffisent pour avoir sa dose de vitamine D.

sortirzen le 2 août 2016

Autre article

Pharmacie du voyageur: tourista, piqures, coups de soleil