DSC02553Les vacances sont des périodes de détentes souvent associées à la mer, le sexe, le soleil. Mais quelles en sont les principales vertus ?

La mer

L’eau de mer déborde de vertus thérapeutiques sur notre santé, notre moral grâce aux sels minéraux.

Elle contient principalement le chlorure de sodium, le chlorure et le sulfate de magnésium, le sulfate de calcium et de potassium et aussi des doses plus faibles de bicarbonates, borates, bromures, fluorures et strontium.

On trouve également des quantités infimes d’oligo-éléments comme l’aluminium, l’argent, le baryum, le chrome, le cobalt, le cuivre, le fer, l’iode, le manganèse, le molybdène, le nickel, le phosphore, le sélénium, le silicium et le zinc.

Les minéraux passent littéralement à travers la peau pour nourrir l’organisme donc l’eau de mer est une solution pour combler des carences

Les bienfaits de l’eau de mer sont nombreux : stress, regain de tonus, prévention des maladies du squelette, articulations, problèmes de circulation, cellulite…

Comment en profiter?

La baignade est le moyen le plus simple de profiter des bienfaits de la mer : on estime qu’un bain de mer de 12 à 15 minutes permet à la peau de s’imprégner des constituants bénéfiques de l’eau de mer.

Exploitez à fond toutes ces richesses de la mer et laissez-vous bercer, vous le méritez !

Le sexe

La sexualité reste un atout santé indéniable. Pendant l’acte sexuel, l’organisme libère des hormones et des neuromédiateurs comme les endorphines, la sérotonine et la dopamine, qui gomment le stress et la déprime et qui comblent de bonheur et de satisfaction avec un dopage des défenses immunitaires. Or, il est prouvé que le système immunitaire est plus performant quand l’individu est heureux.

Les bienfaits du sexe sont nombreux. D’après une étude menée par l’Université de Wilkes aux Etats-Unis auprès d’étudiants et leurs habitudes copulatoires, il a été démontré que ceux qui avaient des rapports au moins une fois par semaine étaient dotés de certains anticorps en plus grande quantité dans leur métabolisme !

Par ailleurs contre les maux de tête et douleurs passagères, rien ne vaut un orgasme : l’ocytocine secrétée agirait comme un antidouleur efficace…

La sexualité est notamment bonne pour :
** le cœur (les rapports sexuels permettraient de maintenir un équilibre),
**la qualité du sommeil (le cocktail d’hormones de plaisir délivrées pendant des galipettes provoque une envie de plonger dans les bras de Morphée),
**le stress (non seulement les hormones liées à l’orgasme et au plaisir aident à la relaxation, mais de tendres étreintes dans une complicité douce et profonde sont également un solide contributeur à la lutte contre le stress
**la jeunesse (la sexualité donne l’air plus jeune) : une étude anglaise menée pendant 10 ans sur un échantillon de personnes dont les âges étaient compris entre 18 et 102 ans a mis en avant le fait que les individus qui avaient au moins 3 rapports par semaine paraissaient 10 ans de moins…
Les bienfaits du sexe viennent du plaisir qu’il procure, peu importe le rythme auquel on le pratique.

Le soleil

Le soleil rythme nos cycles biologiques et intervient dans notre équilibre psychique mais aussi le sommeil, le système immunitaire, il aurait une action antirachitique et agirait sur la synthèse cutanée de la vitamine D (qui agit sur la fixation du Calcium dans le corps).

Le soleil nous rend plus joyeux grâce à la production de sérotonine, une hormone déjà présente dans notre corps qui contribue à la sensation de bien-être; Il fait disparaître la mélancolie hivernale (Le manque de soleil est en effet l’une des causes les plus fréquentes de dépression).

Le soleil nous aide à perdre du poids. La concentration plus élevée de l’hormone sérotonine a une influence sur notre appétit; nous mangeons donc moins en été.

Mais attention, le soleil apporte de la chaleur qui provoque une élévation de la température cutanée. Quand l’exposition au soleil est trop intense on risque une insolation avec des maux de tête, malaises généraux.. voire des coup de soleils (très nocifs pour l’équilibre du corps), ou une déshydratation.

Sortirzen le 19 juillet 2016