femme plageDepuis une trentaine d’années, plusieurs recherches scientifiques successives ont montré que la façon la plus efficace d’activer la précieuse vitamine D fournie par une bonne alimentation, est l’exposition de la peau nue au soleil.

C’est plus simple, plus naturel, et plus efficace qu’acheter de la vitamine D artificielle. La carence en vitamine D chez les femmes (et chez une partie des hommes) est la cause principale de l’ostéoporose, affection redoutable, et l’une des causes probables du cancer du sein.
Chez l’homme, le cancer de la prostate touche préférentiellement ceux qui sont carencés en vitamine D.

Deux modes d’exposition au soleil sont proposés par les scientifiques:
1 – le précepte classique consistant à exposer dix minutes au soleil presque toute l’année bras et visage, au moins trois par semaine (certains auteurs disent bras, visage et torse, le Pr Benhamou dit « tous les jours »).

2 – l’exposition en quelques occasions du corps le plus dévêtu possible, petit bikini ou string, voire tout simplement le corps nu à l’état de nature: plus le corps est dévêtu, plus la durée d’exposition nécessaire est courte, et plus le stock de vitamine D est assuré pour une longue durée.

Les personnes à peau blanche qui génétiquement ne peuvent pas bronzer doivent elles aussi, avec   précaution, exposer de la peau nue au soleil.
Leur avantage paradoxal (en apparence) de ne pas pouvoir bronzer, est qu’elles n’ont besoin que d’une exposition courte pour activer beaucoup de vitamine D.

Quelques sources de vitamines D

On estime généralement que l’exposition au soleil peut procurer de 80 % à 90 % de la vitamine D requise et qu’un bain de soleil intégral (le corps à nu) peut procurer jusqu’à 10 000 UI.

Teneur en vitamines D de quelques aliments
Huile de foie de morue 1 c. à thé
Saumon cuit 100 g
Maquereau cuit 100 g
Sardines à dans l’huile 100 g
Maquereau en conserve 85 g
Lait écrémé (enrichi) 250 ml
453 mcg – 11 UI
360 mcg – 9 UI
345 mcg – 8,5 UI
270 mcg – 7 UI
214 mcg – 5,5 UI
98 mcg – 2,5 UI