telephVous voyagez alors éteignez vos téléphones portables.

Les téléphones portables seraient très nocifs lorsqu’ils sont utilisés dans les moyens de transport. Découvrez ces quelques argumentations et quelques produits pour vous protéger.
Dans le TGV, les portables sont donc «à fond» tout le temps ! Au point qu’un appel passé par vous, ou votre voisin, vous envoie 8 V/m en permanence, autant que le pic initial de connexion (En ville, quand votre mobile accroche le réseau après composition du numéro émet 8 V/m puis oscille ensuite entre 3 et 4 V/m).
Il faut éviter de passer d’utiliser le téléphone aussi sur les plateformes (dangers dus à l’effet « cage de Faraday »)

Ce phénomène serait amplifié par les personnes qui laissent leur téléphones portables actifs c’est à dire en recherche permanente de réseau pendant un déplacement en véhicule (train, voiture…).

Le métro est tout aussi nocif, non pas par la recherche du réseau due à la vitesse mais pas la concentration de téléphones portables de voyageurs provoquant ce qu’on appelle l’effet « cocktails » sur le corps.

En voiture, la proximité immédiate de tôles métalliques accentue la nocivité des ondes (phénomène de cage à Faraday)…

Pour voyager zen et en toute quiétude, éteigniez donc votre portable quelque soit le mode de transport.

Petit rappel des dangers.
Les téléphones portables sont à l’origine de tumeur, de cancers, de maladies nerveuses, d’insomnies mais aussi de la perte de mémoire,  une diminution de la fertilité, une augmentation du stress.

Téléphoner plus de 30 minutes par jour serait dangereux, selon une étude réalisée à Montpellier (La gazette de Montpellier).

« Une bombe à retardement dans notre cerveau. » Le docteur Alain Privat, neurobiologiste montpelliérain, ne mâche pas ses mots lorsqu’il parle du téléphone portable. L’étude publiée le 13 mai par l’Institut de santé publique, d’épidémiologie et de développement de Bordeaux ne le rassure pas. Cette étude montre, en effet, que les gros consommateurs de téléphone portable – plus de 15 heures par mois, soit une demi-heure par jour – présentent plus de risques de développer une tumeur au cerveau que les autres.

Exemples de préconisations :

Utiliser un kit mains libres

Utiliser ces appareils 15mn par jour avec des séquences maxi de 3mn (soit environ 5 appels de 3mn par jour)

Ne pas utiliser ces appareils dans un environnement métallique : voiture, métro (étude faite par le Criiem) : c’est l’effet « cage de Faraday » ; c’est-à-dire une augmentation des effets nocifs des ondes.

Ne pas les mettre dans vos vêtements mais le plus éloigné possible de votre corps.

Éviter les zones mal couvertes : le téléphone, à la recherche d’une antenne relais, peut doubler son émission d’ondes.

Pour les mêmes raisons, débrancher votre téléphone dans tous les véhicules: TGV, voitures… car la recherche permanente du réseau augmente la nocivité due aux ondes.

Sortirzen le 23 juin 2014