motivationTravailler est nécessaire pour vivre mais le travail c’est aussi un espace de vie qui représente 1/3 de votre journée. Alors, mieux vaut être épanoui dans son travail.

Comment vous situez-vous?

La motivation, voire l’épanouissement, s’installe quand vous trouvez un sens dans votre travail, lorsque celui-ci répond à vos valeurs et vos attentes. La motivation est donc indispensable. Pas mal de gens tombent malades quand ils sentent qu’ils ne sont pas à leur place. Certains s’accrochent, parfois avec toutes les bonnes raisons du monde, dans un job qui ne leur convient pas. Dans ce cas, il n’est pas rare, quand on a pas ce qu’on veut, d’exagérer l’ampleur du problème, et, à force d’en parler et d’évoquer ce qui nous déplait, on s’autopersuade et la frustration dégénère en démotivation.

C’est très important de savoir ce qui vous motive, ce qui vous fait avancer. Si votre job ne vous motive pas, vous pouvez tenir un certain temps, mais à un moment vous allez craquer. Et si a ce moment-là vous ne pouvez pas changer de travail, pour des raisons économiques, familiales ou autres, vous risquez d’aller très mal.

Au début de votre carrière, bien souvent, la rémunération est déterminante car elle permet d’élaborer des projets de vie… Au fil du temps, le rêve s’estompe et la rémunération n’est plus un carburant qui motive chacun de la même façon (La rémunération se trouve liée à un statut déterminé avec ses règles, ses obligations et ses contraints).

Le contenu du travail est un facteur de motivation. Il peut être intéressant, varié, une occasion de faire marcher votre créativité, votre initiative mais il peut aussi être sans intérêts, routinier, rébarbatif. Dans toutes les fonctions, il y a nécessairement des tâches rébarbatives mais c’est le dosage qui importe. Si vous n’arrivez plus à trouver un équilibre, c’est que vous n’êtes pas à votre place, vous êtes sur un chemin d’évolution limitante.

Des études ont montré qu’il vaut mieux avoir un job qui colle exactement avec votre motivation profonde, même si il ne colle pas avec vos attentes matérielles pour être profondément heureux dans votre travail, et donc dans votre vie.

Pour retrouver une motivation, changez de poste, d’entreprise en étant clair au fond de vous même sur ce que vous voulez faire et sur ce que vous pouvez accepter. Définissez votre projet de vie.

Reprenez votre vie en main en définissant ce qui vous épanouit, vous motive en construisant votre projet. Bien souvent, la peur et l’insécurité sont un frein au changement mais si votre projet personnel est clair, précis et structuré (écrire à chaque instant ce qui vous passe par la tête pour créer votre livre de bord), tout se mettra en place. Le fait de pouvoir se remettre en question à la lecture de ces lignes prouve que vous avez la capacité de le faire et le potentiel pour reconstruire votre vie (si vous faites un « travail sur vous-même » et si avez la force de lâcher prise sur vos freins).

Trop souvent, on entend dire que « si cela est ainsi, c’est que je dois passer par cette épreuve ». Eh bien non, cet argument basique de ceux dont le parcours personnel est peu développé, est souvent une fuite à se remettre réellement en cause.

Quoi qu’il en soit « Avoir un objectif », même s’il doit être, le cas échéant, sur le long terme, permet de retrouver un espoir et d’être constructif dans l’élaboration et surtout la mise en place de son projet de vie, charge à vous de le nourrir chaque jour.

Bonne rentrée

sortirzen le 1 septembre 2015 par Arjuna.

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager sur les différents réseaux sociaux: Facebook…