avionPour voyager à meilleur prix en achetant des billets d’avions, il faut jongler avec quelques astuces.

1 – Les comparateurs de vols

Contrairement à une idée reçue, les prix des billets d’avions ne sont pas toujours moins chers lorsque l’on a recours à un comparateur de vols, comme Liligo, Kayak, Jetcost … Parfois, les compagnies aériennes elles-mêmes font d’importantes promotions concernant des vols hors période scolaire sur des courtes et moyennes distances.

Le plus simple, lorsque l’on trouve un prix attractif sur un site de comparateur, est de vérifier si la compagnie ne propose pas un tarif encore plus bas sur son propre site. Attention toutefois aux frais annexes qui ne sont souvent pas précisés de prime abord. Bagages en soute ou frais bancaires peuvent parfois alourdir largement l’addition, notamment chez des compagnies low-cost.

Autre conseil: si l’on vise une destination long courrier qui nécessite des escales, il est parfois plus économique (mais forcément plus long sur place), de prendre deux billets, avec deux compagnies différentes. Pour aller en Asie par exemple, de nombreuses compagnies font escale dans la péninsule arabique, à Dubaï ou à Riyad notamment. Parfois, un vol Paris Dubaï additionné à un vol (pris sur une autre compagnie) Dubaï Bangkok sera moins cher que lorsque les deux étapes sont proposées par la même société.

Le site Voyages Pirates est spécialisé dans ce genre de bons plans combinés.

2 – Les adresses IP vous pénalisent

Lorsque l’on souhaite acheter un billet d’avion sur internet, on a tendance à lancer plusieurs recherches, sur plusieurs sites web. Une démarche comparative logique, mais dont se servent des logiciels espions utilisés par certains voyagistes. Ces logiciels d’IP tracking (de traçage d’adresse IP), ont pour vocation d’enregistrer nos recherches afin d’influer sur le prix des billets d’avion, en faisant croire à l’internaute que l’avion se remplit très vite. Le but étant bien sûr de nous inciter à acheter rapidement et au prix le plus fort.

Le cercle est vicieux : plus on voit les prix augmenter, plus on va lancer de recherches. Et plus on lance de recherches, plus les prix des billets augmentent…  Les petites annotations « il ne reste que 2, ou 4 places » sont bien entendu fausses et participent à ce processus vicieux.

Mais il y a une solution pour y remédier: changer d’ordinateur et donc d’adresse IP lorsque vous avez repérer une bonne affaire car elle risque de ne plus être affichée après plusieurs simulations (voire dès la deuxième). Ce phénomène est aussi constater sur l’achat de billets de trains, de séjours de vacances…

3 – Achats en dernières minutes.

Il est très risqué de prendre un vol avec une destination précise en dernière minute. Pour les long-courriers, les prix ne baissent que très rarement..

Si l’on veut partir en dernière minute, sans se ruiner, il existe des sites internet générateurs de destinations selon les dates. Avec Partirou, Drungli, ou Triptuner, il suffit d’entrer ses dates de disponibilité, et le site internet propose des destinations et des prix.

4 – Une flexibilité sur les dates

Pour réduire de façon conséquente ses frais de voyage, il est nécessaire d’être flexible sur ses dates de départ : idéalement partir hors vacances scolaires et avec un départ et un retour en milieu de semaine, plutôt que le week-end. La plupart des compagnies aériennes proposent une case « dates flexibles », lorsque l’on lance une recherche de prix.

Les moteurs de recherche de vols proposent parfois des tableaux comparatifs pour un vol décalé d’une journée aussi n’hésitez pas à les consulter : il y a parfois de grosses différences.

Si la flexibilité n’est pas envisageable, on peut toujours rechercher le bon prix en se programmant des alertes mail, qui s’activent lorsque le prix du billet varie favorablement.

À noter qu’il existe une basse saison, à peu près partout dans le monde, où les tarifs des billets sont moins importants: entre novembre et mars et hors vacances scolaires.

5 – Une option d’achat de billets d’avion fixée par vous

Le prix des billets sur les sites de vente (compagnies ou comparateur de vols) varient selon les consultation et les demandes de simulation non validées par un achat aussi le site www.optionway.com a développé un concept où vous déterminez vous même le prix d’achat que vous voulez mettre dans un billet et par un système d’alerte, vous serez immédiatement informé lorsque le billet atteint le prix demandé par vous-même.

Attention, il ne s’agit pas de mettre des souhaits hors d’atteinte sinon vous risquez d’être déçu. Il faut bien vérifier aussi vos critères de sélection car le prix atteint peut être un ordre d’achat.

Bon voyage.

sortirzen le 1 juillet 2015

Si vous avez aimé cet article partager le sur les réseaux sociaux, FACEBOOK…